Sud Ovni/Oani

Veillées et observations d'ovni en Catalogne
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 QUE FAIRE SI VOUS OBSERVEZ UN OVNI ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 335
Date d'inscription : 31/01/2010

MessageSujet: QUE FAIRE SI VOUS OBSERVEZ UN OVNI ?   Sam 7 Jan - 17:24

QUE FAIRE SI VOUS OBSERVEZ UN OVNI ?

L’observation d’un ovni n’est malheureusement pas programmable – dommage d’ailleurs ! – en conséquence il est difficile de s’armer de tout le matériel nécessaire. Toutefois, certaines observations ont lieu en ville ou dans des lieux habités ; Dans des deux cas, les informations ci-après, si ce problème vous arrive, vous seront utiles.

Tout d’abord, observez attentivement l’objet, puis appelez immédiatement des amis, des passants ou tout être humain plus ou moins proche de vous. Demandez à ces personnes d’observer elles aussi l’objet et prenez leurs noms et adresses. Ces éléments très simples vous permettront de crédibiliser l’observation et grâce à plusieurs observateurs, de décrire, de recouper et de retenir un maximum de paramètres de l’objet.

Si vous pouvez trouver du matériel photographique, caméscope ou encore de simples jumelles, (ne pas hésiter à demander cela à votre entourage si vous n’en disposez pas), faites diverses prises de vue de l’objet. Utilisez le zoom pour des photos agrandies, mais surtout faites aussi des prises de vue en faisant apparaître l’environnement immédiat (arbres, maisons etc.…). Ces éléments permettront des calculs relatifs aux diverses distances. Ce point est important et renforcera encore la crédibilité de votre observation. Ultime précaution, ne vous précipitez pas chez votre photographe pour tirer les photos : elles devront être optimisées lors du développement en fonction de la sensibilité de la pellicule, de la vitesse de prise de vue et des conditions atmosphériques, entre autre. Le développement devra donc être confié à un professionnel averti ou à défaut, à la Gendarmerie Nationale. (Mais dans ce derniers cas, ces documents risquent de devenir des éléments déterminant du dossier que la Gendarmerie élaborera et il est fort probable que vous ne reverrez pas les photos : en conséquence, cette solution ne peut être qu’ultime !). En ce qui concerne le caméscope, numérique en général de nos jours, nous vous conseillons de ne donner aux services d’enquêtes qu’une copie. En tout état de cause, ne vous séparez jamais des documents originaux, fournissez des copies par sécurité !). Les jumelles vous permettront de mieux détailler l’objet et là aussi, nous conseillons que tous les témoins les utilisent.

Noter dans votre mémoire, ou par écrit ce qui est le mieux, mais le moins pratique, l’apparence de l’objet, la position de celui-ci par rapport à des arbres, des maisons ou autres éléments de l’environnement. Quant à la grosseur de l’objet, allonger votre bras, tendez votre pouce et comparez la tout simplement à votre pouce. Ces éléments répertoriés avec précision permettront divers calcul relatifs notamment à la vitesse et à la distance de l’objet. Le plus tôt possible, mettez tout cela par écrit en y mentionnant tous les détails de l’observation, de l’environnement, du déplacement, votre position exacte, les bruits, odeurs, vent, brouillard, brume, position du soleil, de la lune, météo, couleurs, nuages et tous les détails dont vous serez le témoins, même si ces derniers vous paraissent peu important. Notez l’heure du début et de la fin de votre observation, la durée des événements éventuels qui se sont déroulés lors de l’observation, les variations d’intensités, les couleurs, la date exacte et le lieu précis de l’observation. Si l’observation a lieu la nuit, décrivez les différentes lumières, la position des feux etc.… Ces notes devront êtres également écrites par tous les témoins vous accompagnant, en évitant toute concertation. En effet, en quelques minutes seulement la mémoire s’altère, ce qui est encore plus rapide en groupe ou la modification d’un fait ne demande que quelques échanges d’impressions. Chacun devra également faire un croquis de l’objet observé, à l’aide de crayons de couleurs de préférence, avec un maximum de précision, selon le don artistique de chacun bien évidemment.

Si vous êtes confronté à une observation d’un objet au sol, soyez prudent, n’approchez pas trop près de l’objet, détaillez le avec minutie et faites le observer également par d’autres personnes. Si l’objet s’envole, n’allez surtout pas sur le lieu présumé de l’atterrissage, car on y trouvera certainement des traces et des indices utiles pour faire avancer l’étude de ce phénomène. (Notamment analyse du sol après prélèvements, mesure de radio activité etc.…). Dans tous les cas de traces au sol, éviter d’alarmer votre entourage, le public et portez uniquement votre attention, dans un premier temps, à mettre en place une protection de celles-ci.

Après tout ce gros travail, ce rapport circonstancié précis, contactez dans un premier temps une association qui étudie le phénomène ovni ou un enquêteur privé qui s’y intéresse. (Vous en trouverez facilement sur les sites OVNI sur Internet ou au pire en contactant votre quotidien local.) Rapportez lui votre observation en ne lui communiquant uniquement que des copies de votre rapport. C’est la garantie que cette observation sera publiquement répertoriée et enquêtée. Seulement après cette action, vous vous rendrez auprès de la Gendarmerie ou du commissariat local. Vous aurez à faire à des militaires ou des fonctionnaires qui malheureusement sont souvent submergés de travail ( eh oui, dans la gendarmerie bien que les 35 h n’existent pas, les journées ne sont toutefois pas élastiques !). Compte tenu de cette situation, il se peut que dans certains cas, on ne vous écoute pas ! Il vous faudra alors insister pour que votre observation soit au moins mentionnée sur la main courante. C’est à nouveau un élément déterminant pour la crédibilité de votre témoignage. Sachez aussi que ces autorités sont liées par des procédures garantissant votre vie privée, ainsi que par des procédures visant à maintenir un certain « secret » de votre observation et de votre déposition. Ainsi, si vous confiez des documents originaux, vous n’en disposerez plus ! Dans ce cas encore, si vous êtes dans l’obligation de fournir les originaux, conservez précieusement des copies.

Ces quelques conseils ne prétendent pas être applicables à toutes les observations, d’autres sont également à répertorier, mais ils constituent une base indispensable en cas ou vous seriez amené à être témoin d’une observation d’un OVNI.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perpiovni.1fr1.net
 
QUE FAIRE SI VOUS OBSERVEZ UN OVNI ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous avez dit OVNI ?
» Que pensez vous des OVNI et E.T ?
» Connaissez-vous Ufodex?
» L'Internaute: Vous croyez aux OVNI et aux extraterrestres ?
» Nicematin : Un Niçois aperçoit un OVNI - 30/04/2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sud Ovni/Oani :: Sud Ovni/Oani-
Sauter vers: